Watching Alibaba

Alibaba à Liège, une bonne nouvelle ? Vraiment ?

Accueil > Chiffres > Conséquences géopolitiques

Conséquences géopolitiques

jeudi 3 octobre 2019

Conséquences géopolitiques de l’arrivée d’Alibaba à Liège

Alibaba est plus qu’une entreprise, elle est aussi un acteur et un vecteur de la stratégie d’influence numérique – et plus largement économique – chinoise à l’échelle mondiale [1]. Pékin contrôle étroitement son économie et ses entreprises, et c’est encore plus le cas pour des entreprises aussi stratégiques qu’Alibaba dans la course à la supériorité économique et technologique mondiale. Dès son origine, Alibaba a ainsi bénéficié du soutien et de la protection de l’État chinois [2] et à l’heure actuelle, il s’agit d’un des principaux bénéficiaires du volet numérique des "nouvelles routes de la soie" [3], ce projet d’investissements pharaonique destiné à renforcer les liens commerciaux entre la Chine et le reste du monde [4].

En retour, la Chine peut ainsi bénéficier de la puissance économique et technologique de son champion pour consolider sa position à l’échelle internationale, notamment vis-à-vis des États-Unis avec lesquels elle se dispute la place de première puissance numérique et économique mondiale. C’est d’autant plus le cas que le fondateur et ex-dirigeant du groupe est lui-même membre du PCC, tout comme plus de 7000 des employés du groupe [5].

Alibaba est également un acteur clé du « soft power » chinois, notamment en raison de l’activisme diplomatique de Jack Ma. Présent dans de nombreuses instances internationales (ONU, G20, WEF, etc.), ce dernier y défend en effet une vision et un programme pour l’économie numérique étroitement alignés avec le discours et les intérêts du gouvernement chinois [6]. C’est particulièrement le cas de son initiative de promotion du commerce électronique, « eWTP », dont la Belgique est devenue le premier membre européen.

Avec cet accord, dans lequel s’inscrit l’arrivée d’Alibaba à Liège, la Belgique devient ainsi un pion central, non seulement dans la stratégie de déploiement mondial de la compagnie, mais aussi, plus largement, du gouvernement chinois. Au-delà des craintes socio-économiques et environnementales que suscitent le projet, il y a donc aussi de vraies questions à poser en termes de dépendance et de souveraineté.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.