Watching Alibaba

Alibaba à Liège, une bonne nouvelle ? Vraiment ?

Accueil > Chiffres > Impacts environnementaux

Impacts environnementaux

vendredi 8 novembre 2019

Le développement aéroportuaire entraîne une augmentation du trafic aérien bien entendu, du trafic (auto)routier et des surfaces bétonnées. Les impacts sur l’environnement incluent l’augmentation de la production de gaz à effet de serre et de particules fines et autres polluants (CO, NO, produits de dégivrage en hiver), l’artificialisation des terres et ses conséquences sur le cycle de l’eau, la perte de la biodiversité, et de noubreux impacts sur la qualité de vie dont les nuisances sonores.

Cet article doit encore être complété par des références plus détaillées.

Augmentation du trafic aérien et routier

Camions

Selon une déclaration de Luc Partoune, avec l’arrivée d’AliBaba, on passerait de 500 camions par jours à 2000 camions par jours, un trafic journalier équivalent à celui du tunnel du Mont Blanc. Rappelons que les camionnettes ici ne sont pas comptabilités alors que leur usage est de plus en plus fréquent.

Avions

Il n’y a pour le moment aucun chiffre officiel sur le nombre attendu de vols suppémentaires. Marc Alardeau estime que pour justifier 1500 camions en plus par jour, on peut s’attendre à 44 vols supplémentaires répartis jours et nuits. La taille des avions, le fait qu’ils volent à plein chargement ou non, l’intervention du transport ferroviaire dans l’équation, tous ces facteurs interviennent dans l’estimation du nombre attendu de vols supplémentaires.

Ce qui est certain, c’est qu’il ne s’agit pas de 2-3 vols en plus par jour. Et Luc Partoune de rappeler encore et encore son objectif de propulser, avec l’arrivée d’Alibaba, l’aéroport de Liège au top 5 européen des aéroport de fret (position actuelle : 7ème) et dans le top 20 mondiale. Et Christian Delcourt de confirmer (réunion publique 28/06/2018) l’objectif d’atteindre la place de 1er aéroport de fret d’Europe.

Conséquences environnementales

Tout d’abord, il y a l’augmentation marquée des émissions des gaz à effets de serres en raison des camions et vols supplémentaires. Cette augmentation va complètement à l’encontre des accords de Paris et de l’obligation européenne de réduire le trafic routier de 35% d’ici 2030. L’utilisation du transport ferroviaire n’aidera pas, la production d’électricité nécessitant un apport en énergie considérable (et jamais complètement vert).

Le trafic routier et aéroportuaire engendrent également d’autres éléments polluants : particules fines, CO, NO, produits de dégivrage des avions en hiver, etc.

Des fermiers proches de l’aéroport observent désormais dans leurs abreuvoirs un arc-en-ciel huileux dû à la pulvérisation par les hydrocarbures résiduels au décollage, tandis que des riverains rapportent des odeurs de kérozène.

En outre, l’augmentation de ces particules polluantes jointe à l’effet des rayons UV, entraine la formation accrue d’ozone, surtout en cas de chaleur.

Enfin, il y a toute la problématique des particules fines pour la santé. Rappelons que trafic sur le réseau routier est déjà saturé à Liège. Une augmentation du trafic conduira à des embouteillages plus fréquents et conséquents en durée et en ralentissement, et donc une augmentation considérable de la pollution par les particules fines.

Les données actuelles sont déjà alarmantes :

  • En Belgique, la mauvaise qualité de l’air entraine déjà 11 000 morts prématurées par an (Agence européenne pour l’environnement, Air quality in Europe, 2017).
  • En Flandre, 1 personne sur 2 perd en moyenne déjà une année de vie en bonne santé à cause des particules (VMM – Vlaamse Milieumaatshappij, 2018).
    Et cela va donc en s’empirant.

L’arrivée d’Alibaba a donc un impact pollution énorme pour toute la région, sans considération suffisante pour la santé des habitants - riverains ou plus éloignés, oeuvrant activement à l’encontre des efforts environnementaux et climatiques.

Artificialisation des terres

Terry von Bibra, responsable européen d’Alibaba, déclare le 13 novembre 2018 dans Le Soir, qu’à terme, Alibaba désire 380 000m² d’entrepôt (11x la superficie du Mont Légia). En y ajoutant les infrastructures nécessaires autour de ces entrepôts, on atteint une surface de +/- 500000 m² (50 Ha) de sol artificialisé. La Sowaer s’est déjà engagée à louer 22 Ha à Alibaba d’ici 2 ans. On annonce 11 parkings supplémentaires sur Liège Airport (selon les plans de la Sowaer), ce qui correspondond 16.5 Ha bétonnés.

Conséquences
Le recouvrement des terres par des surfaces bétonnés engendre des perturbations du cycle de l’eau, l’aggravation des sécheresses, des problèmes d’approvisionnement des nappes phréatiques, des inondations amplifiées. L’eau se s’infiltre plus dans le sol et le sous-sol et ruissèle directement vers les cours d’eau et la mer.

Cette artificialisation des terres va à l’encontre des recommandations de la Commission européenne de limiter la progression de l’imperméabilisation des sols (15-05-2019, https://www.notre-planete.info/actualites/2861-artificialisation-impermeabilisation-sols )

Cet agrandissement monstre se fera au détriment des riverains qui seront expropriés, mais aussi et principalement au détriment des terres agricoles, connues étant les meilleures terres de Wallonie, mettant en danger notre autonomie alimentaire.

Autres impacts

Biodiversité : la nature sera stérilisée sur un immense territoire. L’aviation impose d’écarter la faune (en particulier les oiseaux) pour assurer la sécurité des vols, ainsi que les arbres, arbustes, haies.

Ethique : les produits acheminés par Alibaba sont principalement des objets de basse qualité, bons marchés et donc facilement et rapidement jetés (réparation impossible ou trop coûteuse) et remplacés, engendrant une surconsommation extrêmement polluante.

Le béton est une matière qui demande énormément de sable et d’eau, deux ressources précieuses et très sollicitées.

Les 380 000m² d’entrepôt devront être également chauffés en hiver et climatisés en été, engendrant encore des GES. Sans compter, l’automatisation des robots, gourmand en énergie.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.